{Pshiiiterie #1} Try a little tenderness…

Si tu me connais un tant soit peu, tu sais que la tendresse, c’est pas trop la marque de fabrique de la maison.

Cela étant, parfois, je m’égare, et me laisse aller à des folies douces. Genre mettre un gros pull tunique doudou avec un legging (et une paire de grosses bottes de motard, faut quand même pas déconner).

Et également à me peinturlurer les ongles non pas jaune, orange, bleu ou vert pétants comme à mon habitude, mais avec un genre de gris-mauve… Et là, c’est le Catrice 630 « Sing : Hey, Dirty-Lilah ! » obtenu suite à un troc que j’ai choisi (gris-mauve = lilas, quoi… Ben oui…)

Comme je suis un peu partisane du moindre effort, quand il a commencé à s’écailler au bout de 2 jours, plutôt que de l’enlever pour en remettre un autre, j’ai sorti le rose bubblegum « Pedal Faster Suzie » d’OPI gagné chez My Chihuahua Bites, le scotch de masquage et le stripping tape.

Catrice 630 « Sing : Hey, Dirty-Lilah ! » et OPI « Pedal Faster Suzie »

La famille au complet, avec la base « Protein Base Coat » Essie et le top coat sèche-vite RapiDry d’OPI

Pardonnez-moi, mon Père, j’ai pshiiité,

Je me suis encore scotch-manucurée…

Oui, j’ai bien 5 doigts

C’est joli, non ?

Oui, bon, certes, c’est un peu cracra…

Mais vu de loin, ça fait illusion !

Alors, personnellement, je trouve cette manucure jolie, bien assortie à mon gros pull.

Certes, elle n’est pas très réussie au niveau application, car :

  1. le Catrice commençait à s’écailler
  2. la « Protein Base Coat » Essie fait des trainées laiteuses et c’est crade
  3. le stripping tape ne colle vraiment pas bien, même noyé sous une couche de top coat
  4. j’ai les cuticules toutes pourries, et franchement, le baume « Doigts de fée » de Lush n’y change foutrement rien.

En gros, vivement le printemps !!!

Bonus track : la CTF ou Chanson du Titre Foireux


Rendez-vous sur Hellocoton !